Fonctions

Naar het overzicht >

F3 – Rehabilitation – réadaptation – inclusion sociale

Contactez: francois.bernon@hermesplus.be

Personnes de contact : François Bernon / Marijke Bosserez

La Fonction 3 se compose de toute la diversité du secteur de la réhabilitation psycho-sociale Bruxelloise. Les partenaires du réseau offrent un large éventail de dispositifs: que ce soit dans le circuit psychiatrique, la réhabilitation psycho-sociale ambulatoire ou encore l’activation et la réhabilitation par la formation et/ou l’emploi.

Les usagers/patients ont eux-mêmes des statuts variés (maladie, chômage, invalidité, CPAS…) auxquels s’ajoutent les différences entre néerlandophones et francophones.

La Fonction 3 réuni les partenaires du réseau pour échanger des informations, des activités et des contacts.

Dernièrement, les constats de la Fonction 3 en matière de réhabilitation ont ainsi été répertoriés:

  • la diversité des structures partenaires est déterminée par leur domaine d’action,
  • le fonctionnement des partenaires est fort différent selon la culture francophone ou néerlandophone,
  • le besoin d’établir des liens entre les membres du réseau prend tout son sens dans un travail complémentaire au profit des usagers.

Nous avons plusieurs axes de travail:

  • poursuivre l’identification des partenaires en rapport avec leurs spécificités,
  • proposer aux partenaires d’acter leur appartenance au réseau,
  • proposer des formations par rapport aux besoins émergeants d’un travail en réseau,
  • poursuivre la réflexion en association avec les usagers/patients autour du projet « Club-House ».

Nous envisageons à inciter nos partenaires:

  • à solliciter et expérimenter le réseau HERMESplus,
  • à permettre à chaque structure de proposer aux usagers/patients de poursuivre son chemin vers la stabilisation et la socialisation parmi les membres du réseau HERMESplus.

 

job-coach

L’embauche de l’agent d’insertion professionnelle (ou job-coach) d’HERMESplus est effective. Il s’agit de Mme Christelle Heymbeeck qui a déjà une bonne expérience de l’insertion socio-professionnelle par ses emplois précédents. Nous lui avons laissé le temps de découvrir son milieu de travail, le public accueilli au CRIT, les objectifs et les particularités du projet HERMESplus. Avec la Fonction 3, elle a pu mesurer la diversité des publics accueillis par nos partenaires et élaborer une méthodologie de travail respectant le contenu de la convention INAMI.

Ainsi, elle peut accueillir les demandes des bénéficiaires et évaluer avec eux, le psychiatre, l’équipe de professionnels de la structure ainsi que le médecin conseil, les possibilités d’engager un accompagnement vers le travail.

En juillet 2012, sous l’impulsion du SPF santé publique et répondant aux demandes de nombreux acteurs de la réhabilitation et insertion au travail, l’Inami a proposé de financer un agent d’insertion professionnelle par projet 107. Après le projet de Bruxelles-Est a pu bénéficier de cette proposition à partir du 1er mai 2013. Notre projet HERMESplus, HERMESplus en eu seulement la proposition en été 2013. Le Centre de Réhabilitation psychosociale et d’Intégration au Travail (le CRIT de l’asbl L’Equipe) s’est porté candidat pour obtenir un avenant à sa convention INAMI et engager cet agent d’insertion professionnel.

La fonction et l’étendue de la compétence de ce poste en font son originalité. En effet, cet agent d’insertion professionnelle est « rattaché » au CRIT de L’Equipe (son employeur) mais pourra répondre aux demandes d’accompagnement vers l’emploi de tout bénéficiaire d’un partenaire de la « réhabilitation psychosociale du projet HERMES Plus.

Le bénéficiaire doit être « suffisamment stabilisé », arrivé au terme de son parcours de réhabilitation psychosociale ou, à défaut, avoir l’accord de son médecin psychiatre.

La durée de cet accompagnement peut se poursuivre pendant 2 ans. L’agent d’insertion peut mettre en place avec le bénéficiaire des stages en entreprise, des reprises de travail à temps partiel, des parcours individualisés de formation vers l’emploi,… Il devra s’assurer que les conditions d’accès à l’emploi du bénéficiaire sont optimales (mutuelle, logement, transports, famille,…). En accord avec le bénéficiaire, il est l’interlocuteur privilégié de l’employeur, facilitant l’immersion dans le lieu de travail.

D’aucun ne mettra en doute l’utilité de cet accompagnement dans la complexité de la situation de Bruxelles Capitale (multiplicité des acteurs, des législations et des règlements ; bi communautarisme ;…). Nous ne pouvons que déplorer le manque de moyens dégagés pour cette ambitieuse mission (seulement 2 agents d’insertion pour une population d’un peu plus de 1.000.000 d’habitants).

Contact : Madame Heymbeeck 02.523.37.68


jobcoach

Vanaf september 2014 kan er een beroep gedaan worden op de dienstverlening van de jobcoach of medewerkster arbeidsintegratie van HERMESplus, mevrouw Christelle Heymbeeck.

Deze materie is voor mevrouw Heymbeeck niet nieuw; ze heeft reeds heel wat kennis en praktijk verworven via vroegere tewerkstellingservaringen. We hebben haar eerst wat tijd gegeven om kennis te maken met het tewerkstellingsmilieu, de doelgroepen die een beroep doen op de dienstverlening van “Le Crit”, alsook met de specifieke doelstellingen van HERMESplus.

Via de werking van functie 3 heeft ze kennis genomen van de diversiteit in het publiek dat een beroep doet op onze partnerorganisaties, alsook heeft ze een specifieke werkmethodologie ontwikkeld met inachtneming van de inhoud van de conventie van het RIZIV. De jobcoach evalueert in overleg met de persoon, de psychiater, het team van professionals van de organisatie, alsook met de adviserend geneesheer de verschillende begeleidingsmogelijkheden naar tewerkstelling. Begin september bezorgen we u de nodige informatie waar u mevrouw Heymbeeck kan contacteren.

Onder impuls van de FOD Volksgezondheid en als antwoord op de vraag van talrijke actoren werkzaam in de rehabilitatie en arbeidsintegratie, stelde het RIZIV in juli 2012 voor om één medewerker arbeidsintegratie (jobcoach) per project 107 te financieren. Het project “Brussel-Est” kon al vanaf 1 mei 2013 van deze regeling genieten, terwijl het project HERMESplus dit pas vanaf de zomer 2013 kon.

Het « CRIT » centrum voor psycho-sociale revalidatie en arbeidsintegratie van vzw l’Equipe, stelde zich kandidaat om zijn conventie met het RIZIV aan te passen en een jobcoach aan te werven.

De originaliteit van deze job zit vervat in de functie-inhoud en de uitgebreidheid van bevoegdheden. De jobcoach blijft verbonden aan “Le CRIT” van vzw l’Equipe (de werkgever) en gaat ook in op de vragen voor begeleiding naar tewerkstelling van elke persoon van de partnerorganisaties van het project “psycho-sociale rehabilitatie” van HERMESplus Deze persoon is “voldoende hersteld” en is klaar om de weg in te slaan van psycho-sociale rehabilitatie, of heeft het akkoord van zijn geneesheer psychiater.

Deze begeleiding kan gedurende 2 jaar aangeboden worden. De jobcoach kan samen met de persoon op zoek gaan naar stages in ondernemingen, naar vormen van deeltijdse werkhervatting, het uittekenen van op maat afgestemde opleidingen en vormingen met het oog op tewerkstelling,…. De jobcoach moet ervoor zorgen dat de voorwaarden voor toegang tot de arbeidsmarkt optimaal zijn voor de persoon (mutualiteit, vervoer, accommodatie,….). Met akkoord van de persoon, kan de jobcoach een bevoorrechte gesprekspartner zijn met de werkgever en de onderdompeling in de werkplek vergemakkelijken.

Niemand zal het nut van deze begeleiding in vraag stellen, zeker niet in de complexe situatie van Brussel-Hoofdstad (veelvuldigheid aan actoren, wetgeving en reglementering, bevoegdheden van gewesten en gemeenschappen,…).

We kunnen alleen maar het tekort aan beschikbare middelen betreuren voor dit ambitieus project (slechts 2 jobcoaches voor een bevolking van iets meer dan 1.000.000 inwoners).